L’onduleur s’arrête en raison d’une tension réseau excessive

Code d’erreur 103 « Défaut réseau » ou « VAC BFR »

Août 2022

1. Introduction

Chaque onduleur possède un mécanisme intégré qui assure sa déconnexion automatique du réseau en cas de détection de « paramètres réseau » incorrects, en général la tension et la fréquence sur le réseau. Normalement, la fréquence du réseau en Europe est de 50 hertz et la tension, sur le réseau basse tension, est d’environ 230 volts.

Les valeurs limites auxquelles l’onduleur doit se déconnecter du réseau sont fixées dans une norme nationale. Pour la Belgique, ces normes sont définies dans la norme C10/11.

Une limite importante est la limite supérieure de la tension réseau : lorsque la tension réseau mesurée par l’onduleur dépasse cette valeur, l’onduleur doit alors se déconnecter pour maintenir la stabilité du réseau et la sécurité de la tension dans l’habitation. Techniquement, il pourrait continuer à produire.

Un onduleur qui injecte de la puissance dans le réseau augmente toujours un peu la tension sur le réseau, de la même manière qu’un consommateur (un lave-linge, par exemple) qui prélève de la puissance entraîne une légère diminution de la tension. Il arrive parfois que des onduleurs veuillent injecter beaucoup de puissance par temps ensoleillé, alors qu’au même moment, la consommation est faible. Si, à ce moment-là, le réseau électrique ne peut pas transporter correctement la puissance, cela entraînera une augmentation constante de la tension. La tension peut même augmenter à un point tel que la valeur limite est atteinte, entraînant la séparation automatique de l’onduleur du réseau. Dans ce cas, l’onduleur affiche le code d’erreur suivant :

  • Défaut réseau (103) pour les modèles à grand écran ou avec WebUI (Smart Screen)
  • VAC BFR pour les modèles à petit écran

Conséquence : le soleil brille de tous ses rayons et l’installation photovoltaïque ne produit rien ! Comment y remédier ? Dans ce document, nous passons en revue les différentes possibilités afin de résoudre ce problème.

Assurez-vous tout d’abord de travailler avec les paramètres de pays corrects. Des paramètres de pays incorrects sont souvent la cause de ce message d’erreur.

1.1 Voici comment reconnaître le défaut sur le Sunny Portal

Voici comment reconnaître le défaut sur le Sunny Portal

2. Voici comment définir correctement le code de pays

Nous constatons que par le passé, le code de pays n’était souvent pas défini lors de l’installation de l’onduleur. Ce dernier ne fonctionne dès lors pas selon les réglages corrects, ce qui entraîne un défaut réseau. Vérifiez le code de pays et adaptez-le si possible selon la norme la plus récente du pays.

  • pour la Belgique : C10/11:2019

Si les codes de pays les plus récents ne sont pas disponibles pour votre appareil (pas même après mise à jour du firmware), suivez les étapes au point 5 Paramètres de surveillance du réseau.

3. Transporter la puissance injectée

Il est important que le réseau ait une capacité de transport suffisante pour acheminer la puissance apportée. Les câbles reliant l’onduleur au tableau électrique doivent donc être d’une section suffisante. La section requise dépend de la longueur des câbles : si l’onduleur est éloigné du tableau électrique, optez pour un câble d’une plus grande section. Dans Sunny Design Web, vous pouvez calculer la section minimale requise pour le câble. Dans la mesure du possible, nous recommandons de minimiser la distance entre l’onduleur et le tableau électrique. Vous trouverez de plus amples informations dans l’article : Où est le meilleur emplacement pour un onduleur dans un système PV ?

Les mauvais contacts peuvent également entraîner des différences de tension : contrôlez si les câbles sont correctement installés, tant au niveau du raccordement avec l’onduleur (bornes AC) qu’au niveau d’éventuels sectionneurs et disjoncteurs automatiques.

Il est également conseillé de raccorder les gros consommateurs tels qu’un véhicule électrique, une pompe à chaleur ou une batterie domestique sur la même phase que l’onduleur photovoltaïque (monophasé) et de les activer lorsqu’il y a un surplus d’énergie solaire. Au sein du SMA Energy System Home, Sunny Home Manager s’en charge automatiquement en tenant compte de la production et de la consommation attendues.

4. Pourquoi changer de phase ?

Il peut arriver que dans un quartier résidentiel, plusieurs installations photovoltaïques injectent fortuitement sur la même phase. La tension sur cette phase peut alors être supérieure à celle sur les deux autres. Si possible, faites injecter l’onduleur sur une autre phase pour éviter les problèmes.

5. Définir les paramètres de surveillance du réseau

Les paramètres de surveillance du réseau dépendent des paramètres de pays. En Belgique, les paramètres de surveillance du réseau requis sont définis dans la norme C10/11:2019.

Pour les installations qui étaient autrefois réglées sur l’ancienne norme belge C10/11, la limite supérieure instantanée de la tension réseau est définie à 253 V.

Avec les codes de pays actuels, la limite supérieure instantanée est fixée à 264,5 V et le paramètre « protection contre la hausse de tension » joue le plus grand rôle. Ce paramètre de sécurité est le plus souvent dépassé (la tension moyenne sur 10 minutes ne peut pas dépasser 253 V), ce qui entraîne une coupure.

Pour les installations qui conservent toujours l’ancien réglage, les paramètres peuvent être adaptés aux actuels.

Ne réglez jamais de valeurs supérieures aux valeurs définies. Vous risqueriez d’endommager tous les autres équipements électriques du domicile du client ! En tant qu’installateur, vous en assumez la responsabilité.

6. Que faire si les problèmes persistent ?

Si vous avez vérifié tous ces points sur l’installation et que vous soupçonnez une surtension du côté du réseau, vous pouvez demander au gestionnaire du réseau de le vérifier par temps ensoleillé.

En Flandre, Fluvius a mis en place un plan d’action pour ces problèmes. Vous pouvez leur signaler des problèmes.

Voir aussi cet article sur le même sujet.